Archives du mot-clé XHTML

Comment référencer un site Web

Le référencement est une étape qui devient de plus en plus importante dans la création d’un site Web.

Voici donc une liste, en ordre d’importance, de certains facteurs qui influencent votre référencement. Il ne faut négliger aucun des éléments de cette liste!

Il s’agit de quelques points qui sont assez faciles à comprendre et à ne pas négliger dans vos réalisations. Pour liste beaucoup plus complète, je vous invite à visiter SeoMoz – Google Search Engine Ranking Factors (en anglais).

Mots clefs utilisés dans la balise <TITLE>

Tout d’abord, utilisez des balises <title> différentes sur chacune de vos pages. Choisissez minutieusement les mots clés qui s’y trouveront; votre balise <title> devrait être un titre qui résume ce dont il est sujet dans la page. Une méthode courante consiste à inclure le sujet de la page, puis le nom du site. Par exemple :


Baladeurs MP3, chaînes stéréo – Le magasin de l’électronique

Nombre de liens pointant vers votre site et qualité de ceux-ci (backlinks)

Plus il y a de sites qui possèdent des liens votre site (backlink), plus votre site est important aux yeux de Google. Plus  ces sites sont populaires, plus vous le serez. Attention à ne pas exagérer par contre, si vous créez des milliers de backlinks pour un site tout nouveau d’un seul coup, il est possible que Google sente l’arnaque et vous foute dans la sandbox.

Inscrire votre site dans des annuaires et rechercher des partenariats sans relâche sont des efforts nécessaires pour que votre site décolle. Idéalement, c’est bien si on peut se taper environ 5 à 10 inscriptions d’annuaires par semaine. J’ajouterais également qu’inscrire son site dans des annuaires de flux RSS aide à obtenir un paquet de liens profonds facilement.

Mots clefs utilisés dans le contenu de la page

Vos contenus doivent être rédigés en utilisant les mots clés que vous ciblez. Ici, la densité de mots clés est plutôt importante, c’est-à-dire le % de présence d’un mot clé dans votre texte. Par exemple :

Le magasin de l’électronique vous propose différentes marques de baladeurs MP3 : Ipod, Samsung, Sandisk, etc.

Profitez de nos conseils d’expert pour le choix et l’entretient de votre baladeur MP3

Il est important de ne pas exagérer; on ne doit pas sentir que vous avez tenté de mettre votre mot clé partout. Cependant, il doit être présent quelques fois dans votre contenu, si vous désirez l’exploiter pour un bon positionnement Google.

Mots clés utilisés dans l’entête <h1>

L’entête <h1> est en quelques sortes le titre de votre page, comme la balise <title>. D’ailleurs, il est commun de mettre sensiblement la même information dans la balise <title> que dans la balise <h1>.

Mots clés utilisés dans le nom de domaine

L’importance ou non des mots clés dans le nom de domaine est souvent un sujet de débat, mais dans l’ensemble, on s’entend pour dire que ça reste un facteur important. Si je possède le domaine magasin-electronique.com, ça peut aider pour les mots clés « magasin électronique ». De plus, l’adresse URL est en évidence (en gras) dans les résultats google puisque le mot clé s’y trouve.

Mots clés utilisés dans l’URL de la page

Il vous faut soigner les noms de vos fichiers HTML, PHP, ou encore mieux : utiliser la réécriture d’URL. Par exemple :

http://www.magasin-electronique.com/ipod-nano-16gb.php

est de loin mieux que :

http://www.magasin-electronique.com/produits.php?tag=343&id=9&order=0&search=ipodnano8gb

Notez que Google n’aime pas beaucoup voir trop de paramètres dans une URL, comme dans la deuxième partie de l’exemple.

Mots clés utilisés dans les entêtes <h2>, <h2>, etc.

Ces entêtes peuvent parfois être interprétées de façon toute aussi importante que la balise <h1>. Évitez de répéter dans les balises <h2> et plus ce qui se trouve déjà dans la balise <h1> ou <title>. Le but de ces balises est manifestement de marquer une hiérarchie dans votre information, servez-vous-en correctement, ou, si cela n’apporte rien à l’organisation de votre contenu, ne les utilisez pas du tout, sans quoi ça pourrait vous nuire.

Mots clés utilisés dans la balise méta DESCRIPTION

Il est impératif d’utiliser des balises méta DESCRIPTION différentes sur chacune de vos pages, contenant des mots clés bien choisis. Pensez à la balise méta DESCRIPTION comme étant une description de votre balise <title>, puisque ces deux balises apparaissent le plus souvent ensemble dans les résultats Google.

Utilisation correcte et valide du language HTML

Le code HTML, c’est pas très complexe; pourtant, peu de gens l’utilisent réellement de façon cohérente. On dira ce qu’on voudra, Google reste sensible à ce détail, un site dont le HTML est bien fait et valide W3C peut facilement passer devant un site de popularité semblable mais dont les pages sont un vrai foutoir.

Voilà, c’est un aperçu des contraintes auxquelles vous devez vous plier pour avoir une chance d’arriver à un bon référencement sur Google. Ajoutez à cela un Sitemap Google et du XHTML valide W3C, c’est encore mieux!

Pour finir, si vous habitez Nantes et cherchez un prestataire de référencement de confiance, je vous recommande Hounkpe Media : Référencement Nantes.

Créer un favicon, une icône personnalisée

Un favicon est une icône qu’on peut attribuer à son site Internet. Elle est visible à gauche de l’adresse URL dans la barre d’adresse du navigateur, ainsi que dans les favoris. Un favicon permet de donner davantage de personnalité à votre site Web.

Comment ajouter un favicon pour votre propre site? très simple et rapide !

  1. Utilisez un logiciel pour la retouche d’image, (tel que Photoshop, Gimp, Corel Draw, Paint, …) et créez une image de 64×64 pixels. Vous pouvez aussi la faire d’une taille de 32×32 pixels, ou 16×16 pixels, mais 64×64 est préférable pour un favicon.
  2. Sauvegardez-la en format ICO, ou PNG, ou utilisez cet outil en ligne. Si ça peut influencer votre choix, Internet Explorer 6 ne reconnaît que les fichiers ICO.
  3. Ajoutez ceci entre la balise <head> et </head> de votre site web :



Vous devez simplement remplacer mon_favicon.png par le nom de votre image… et voilà, c’est aussi simple que ça!

Validation complète d’un site Web

Devant un site d’une centaine de pages que je souhaitais rendre standard, j’ai trouvé une réponse à ce problème. Il suffit de vous inscrire gratuitement, ajouter un ou plusieurs sites à valider, et lancer le rapport.

Free Site Validator détectera si des pages sont invalides selon les normes W3C, mais également si vous avez des liens morts, ce qui est très pratique dans un site dans le style grosse usine à gaz statique.

Effectuer une vérification complète peut être assez long (bien sûr, ça dépent du nombre de pages), mais ça vaut la peine. De cette façon, vous en avez le coeur net!

Tester votre site pour une résolution d’écran

Rien de plus énervant que de changer la résolution de votre écran, pour vérifier si votre site Web nouvellement créé "passe" dans une résolution d’écran quelconque (800×600, 1024×768).

De plus, ça met un foutoir terrible dans les palettes des logiciels qui avaient la malchance d’être ouverts à ce moment-là!

Voici un site utilisant un petit script très simple, qui vous permettra de faire les tests que vous voulez, beaucoup plus aisément. C’est simple, mais il fallait y penser. Ça ouvre une popup en javascript, aux dimensions de la résolution d’écran cible.

Vous pouvez facilement créer votre propre script… mais cet outil peut dépanner.

Tester votre site sur Internet Explorer 6 & 7

Il existe un site très utile pour tester un site sur Internet Explorer 6 et Internet Explorer 7 :
IE NetRenderer – Browser Compatibility Check.

Vous pouvez désormais vérifier de quoi ont l’air vos sites sur IE6 & IE7, et ce, sans vous faire souffrir à booter en Windows continuellement, ou vous encombrer d’un vieux PC qui ne sert qu’à ça!

De plus, je peux confirmer, après plusieurs usages, que les résultats sont tout-à-fait fidèles à la réalité. Le seul défaut de cet outil est qu’il s’agisse d’un site Web; espérons qu’il reste en place aussi longtemps qu’IE6 sera une menace pour nos nerfs!